1/27/2016

Scruter

C'était hier dans le Journal, dit l'Auditrice: notre petite Pravda locale. Un article sur les velléités d'expulsion d'étrangers auteurs de crimes et délits. Je dis bien, les velléités. L'opinante, linguiste de son état, est évidemment contre. Elle traite d'idéologues les gens ne pensant pas comme elle en la matière. Ce qu'elle-même, assurément, n'est pas. Idéologue, moi? Oh que non. Ladite Pravda la présente comme experte en l'art de "scruter" un texte. Voyons donc le sien. "Dans un cadre authentiquement moral et altruiste, dit cette experte, ici en moralité, chaque être humain mérite compassion et respect". Les linguistes, justement, expliquent très bien quelle est la fonction de telles affirmations : c'est une fonction d'intimidation. Les gens, après cela, la bouclent, on ne les entend plus. Cela étant, je ne vois pas bien le lien logique qu'il y a entre cette proposition ("chaque être humain mérite compassion et respect") et cette autre selon laquelle il serait blâmable d'expulser des étrangers auteurs de crimes et délits. Ou alors il faudrait renoncer au code pénal dans son ensemble. On pourrait. Envoyer les voyous et les criminels en prison, je trouve, c'est manquer singulièrement de respect à leur endroit. Et de compassion. Ce qu'il faudrait aussi scruter, c'est la baisse générale de niveau dans les Universités, dit le Visiteur. S'interroger aussi sur les causes.