12/05/2016

Physiologiques

98 % des gens ont donc un téléphone portable, dit le Visiteur. C'est beaucoup, je vous le concède. 95 % aussi des gens regardent la télévision. C'est beaucoup encore. En revanche, paraît-il, beaucoup de gens dissimulent leurs avoirs et leurs revenus pour échapper à la fiscalité confiscatoire. C'est évidemment très condamnable. Ce qui m'intéresse aussi, c'est ce nouveau débat qui vient de surgir autour de l'IVG. A ce qu'on raconte, les sites de propagande gouvernementaux diffusent toutes sortes d'informations fausses à ce sujet*. Mais ce qu'on constate aussi, c'est que personne, étrangement, ne les consulte. Les sites les plus consultés sont, au contraire, ceux qui combattent ladite IVG, en proposant par exemple des solutions alternatives. Voyez la rage des dirigeants. Quand, par conséquent, on parle d'Etat total, il importe en même temps de prendre en compte les résistances auxquelles il se heurte, résistances, en l'occurrence, qu'on pourrait qualifier de physiologiques. Car, pour l'essentiel, elles sont liées au corps. C'est le corps, ici, qui s'exprime. Ou l'âme, ce qui revient au même. S'inscrivent également en ce registre les mouvements de résistance à l'... de masse, ... voulue et instrumentée par l'Etat total. Ce qu'on observe donc, c'est un certain devenir institutionnel: devenir, certes, déjà proche de son point d'aboutissement projeté, mais encore inaccompli.

Le Figaro, 2 décembre 2016, p. 10.