8/08/2015

Nombre de grands dirigeants

C'est la page d'accueil du Département de philosophie de l'Université de …, dit l'Avocate: "Etudier la philosophie est excellent pour faire carrière. L'intérêt professionnel des études de philosophie est reconnu jusque dans la finance. Nombre de grands dirigeants sont diplômés de philosophie."Etc. Je n'invente rien. Il faut aussi lire le début: "Le Département de philosophie de l'Université de … a fait preuve d'une capacité exceptionnelle à obtenir des sources tierces de financement. Depuis 2000, le Département de philosophie a levé plus de 18 millions de ... pour ses projets de recherche". On comprend mieux après cela qu'ils puissent dire que l'intérêt professionnel des études de philosophie est reconnu jusque dans la finance. C'est le contraire qui surprendrait. La philosophie universitaire, en son acception aujourd'hui dominante, n'a plus grand chose à voir avec ce qu'on entendait autrefois par philosophie, dit le Visiteur. C'est une branche de l'ingénierie sociale, rejoignant en cela le marketing, la science de la communication, d'autres formes encore de Social learning. Il faut la prendre pour ce qu'elle est, un instrument de pouvoir, plus spécifiquement encore d'aide à l'intériorisation des nouvelles normes liées à la mondialisation économique. La philosophie n'est d'ailleurs pas seule en cause. On pourrait en dire autant d'autres disciplines académiques: la psychologie par exemple*.

* Voir "Retournement", 3 septembre 2008.