2/23/2010

Quatre

Tiens, il est question aujourd'hui de la Pasteure, dit l'Avocate. La Pasteure qui, demanda le Sceptique? Celle à qui tu envoies de temps à autre des courriels, dit l'Avocate: des courriels qu'elle laisse sans réponses. On en a parlé ici même. Des courriels sur quoi, demanda le Sceptique? Comment, tu ne te souviens pas, dit l'Avocate? Sur la parabole du Fils prodigue. C'était il y a trois ans. Quatre, corrigea l'Etudiante. Et donc, dit le Sceptique? Elle vient de prendre le pouvoir, dit l'Avocate. Si je devais me souvenir de tous ceux ou celles qui cherchent à prendre le pouvoir, dit le Sceptique. Mais elle, elle l'a effectivement pris, dit le Cuisinier. Oui, et alors, dit le Sceptique ? Ce n'est pas exactement la même chose que de prendre le pouvoir et de ne pas le prendre, dit le Cuisinier. Là détrompe-toi, dit le Sceptique. C'est exactement la même chose. A la limite, même, tu as plus de pouvoir en ne prenant pas le pouvoir qu'en le prenant. Si ce que tu dis est vrai, cela signifie que la Pasteure disposera désormais de tout le temps nécessaire pour répondre à tes courriels, dit l'Avocate. Tu devrais être content. Sauf que ce que je viens de dire, elle ne le sait pas, dit le Sceptique.