6/12/2016

Leur âme

Vous avez vu leurs cérémonies, dit l'Etudiante? Non, je ne parle pas de l'iman bénisseur. L'iman bénisseur, on en a déjà parlé*. Je parle de cette liturgie sataniste**, liturgie au cours de laquelle l'arbre de vie, celui de la Genèse, a été représenté la tête en bas. Chacun sait que, dans l'iconographie chrétienne, l'arbre de vie représente en réalité la croix***. C'est donc la croix chrétienne qu'ils ont mise à l'envers. Si ça peut les distraire, dit l'Avocate. A leur prochaine inauguration de tunnel, je pense, on aura droit à des scènes de nécrophilie, dit l'Auditrice. Qui sait, même, peut-être, d'anthropophagie. En fait, ils iront beaucoup plus loin encore, dit l'Avocate. Dirais-tu qu'ils aient vendu leur âme au diable, dit l'Ecolière? Au diable, non, je ne pense pas, dit l'Avocate. On ne vend jamais rien au diable. Le diable prend ce qu'il lui plaît, c'est tout. Non, tout simplement à leurs officiers traitants. Eux paient plutôt bien. Enfin, cela dépend. D'ordinaire, ces choses passent comme une lettre à la poste, dit le Double. Cette fois-ci, étonnamment, non. Chose à peine croyable, il y a même eu une interpellation au Parlement. Une députée. Vous voyez, on est encore en démocratie, dit l'Avocate. Dans la Divine Comédie, Dante situe le lieu de séjour des Joe au neuvième cercle de l'enfer, dit l'Ecolière: autrement dit tout au fond. Je doute qu'aucun d'entre eux n'ait jamais, une fois seulement dans leur vie, ouvert la Divine comédie, dit l'Avocate.

* Voir "L'occasion", 15 mai 2016.
** Sur Google: "Gottard satanic ceremonies".
*** Cf. Gabrielle Dufour-Kowalska, L'Arbre de vie et la croix, Editions du Tricorne, 1985.