6/19/2019

Souhaité

En fait, ils font ça pourquoi dit le Collégien? (1) Tu poses bien le problème, dit le Visiteur. Quand on fait quelque chose, en règle générale ce n'est pas sans raison. Mais avant même d'examiner ce point, il faut insister sur ce que tu viens de dire: à savoir, justement, que cela ne s'est pas fait tout seul. Le contraste est patent avec un mouvement comme celui des Gilets jaunes en France. Le mouvement des Gilets jaunes est un mouvement spontané, venu d'en bas. Personne ne l'a voulu, encore moins préfabriqué. C'est venu tout seul. Aucune campagne de presse ne l'a non plus précédé. Les médias mainstream n'ont d'ailleurs rien vu venir. Alors qu'ici c'est l'inverse. Ce n'est pas quelque chose venu d'en bas, mais bien d'en haut: autrement dit des dirigeants eux-mêmes et des médias à leur solde, médias qui se sont livrés, plusieurs mois durant, à un travail méthodique de mise en condition. Les universités (en mains aujourd'hui genrées, comme tu le sais) se sont également mobilisées. Le résultat ne pouvait dès lors être autre que ce qu'il a été. Il ne faut pas surestimer les capacités critiques de l'individu moyen. Par ailleurs, l'Etat lui-même s'est solidarisé avec le mouvement. Il a donné congé à ses employés et fermé certains services. Les autorités n'ont pas dit explicitement que la participation à la grève et aux cortèges était obligatoire (comme en Corée du Nord), mais chacun a bien compris qu'elle était vivement souhaitée. Bref, rien n'a laissé au hasard. C'est une première remarque.

(1) Voir "Se ressemblent", 14 juin 2019.